(Français) Yves Duteil (Saint Yrieix)

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Yves Duteil est né le 24 juillet 1949 à Paris. Il débute son éducation musicale par l’apprentissage du piano avant de découvrir la guitare à l’adolescence. Après son bac, il intègre le Petit Conservatoire de la chanson de Mireille. Son premier titre sort en 1972, Virages, marqué par les premières parties de Régine à Bobino ou de Juliette Gréco à L’Olympia. C’est le Festival de Spa en Belgique, qui va lancer sa carrière en 1974 puisqu’il y remporte les Prix du Public et de la Meilleure Chanson. Dans la foulée, le chanteur sort son premier album, L’écritoire puis en 1976 J’attends, pour lequel il se voit remettre le prix « Jeune Chanson » du Haut Comité de la langue française. Deux nouveaux prix l’attendent, ceux de l’Académie Charles-Cros et du Secrétariat à la Culture. Un an plus tard son troisième opus s’intitule Tarentelle (1977). De cet album sont extraits trois titres à succès, parmi lesquels la chanson la plus emblématique d’Yves Duteil : “Prendre un enfant”.

En outre, des chansons comme “Le petit pont de bois” ou “La tarentelle” nous l’ont fait connaître et ont laissé dans l’imaginaire populaire le portrait d’un troubadour plus que d’un chanteur engagé. Yves Duteil est aussi un chanteur “concerné”, concerné par l’époque dans laquelle il vit. Touché par de grandes causes humanitaires, comme par la fragilité de notre environnement, il aborde aujourd’hui, par sa poésie, des sujets en prise avec l’actualité et le réel. Pour ses dernières chansons, il a su également s’entourer d’artistes tels que Véronique Sanson ou Art Mengo. Avec le temps, Yves Duteil a gagné une maturité qui lui va bien.