MANU DIBANGO (LIMOGES)

« Quand dans l’effervescence de l’Afrique des indépendances, le grand chanteur Kabasele débarque du Zaïre à Bruxelles et lui propose de rejoindre son groupe « L’African Jazz » pour jouer la musique congolaise, Manu relève le défi. Il participe alors à une quarantaine de disques, puis en tournée du côté de Kinshassa. Un étape déterminante.
Une idée germe peu à peu au fil de sa vie de musicien reconnu : inventer un patchwork tissé de conversations riches et fougueuses entre le jazz et les musiques africaines.
Electrique par nature, les oreilles en alerte, en état de veille constant, à l’écoute des sons de son époque -dès 1972, avec SOUL MAKOSSA, premier tube francophone à faire chavirer les States-, Manu va prendre un malin plaisir à détruire les chapelles musicales, bâtir des ponts entre es continents et jeter des passerelles entre la tradition et les sons du futur.
Premier en France à défricher le terrain sur lequel la vague africaine prit ses aises, il enchaîne tournées et albums avec un enthousiasme jubilatoire et chaleureux, s’engage dans des combats humanitaires. Donne un coup de pouce aux jeunes talents. S’emploie à mettre sur partitions les musiques d’Afrique et trouve même le temps d’écrire son autobiographie.
L’heure du bilan ? Certainement pas. A plus de 70 ans, Manu Dibango n’est pas prêt de raccrocher son sax shaker. »

 

 

17ère Partie : AFROKITCHEN

Et non ! AFROKITCHEN, ce n’est pas le nom d’une nouvelle épicerie exotique ! Quoique.

Si c’était le cas, on y trouverait des ingrédients étrange : congas, djembés, bugle, saxophones baryton, ténor et alto, trombone, clavier, guitare, basse et batterie….

AFROKITCHEN, c’est un groupe formé en 2016, basé en Limousin, et jouant de la musique afrobeat !

11 musiciens issus de projets respectifs bien différents, mais rassemblés pour créer un son original, aux confins du funk et des percussions africaines, dans la lignée des grands maîtres Fela et Femi Kuti, Souljazz Orchestra, Antibalas…

Après s’être mis en appétit avec des standards revisités à leur sauce, les membres d’AFROKITCHEN ont vite mis la main à la pâte pour composer leurs propres morceaux, dont 4 sont disponibles en ligne.

Il ne vous reste plus qu’à les voir sur scène !